10 astuces pour gérer et surmonter les montagnes russes émotionnelles

 

1- Retrouvez votre “pourquoi”

 

Quand vous vivez des moments forts, propices aux montagnes russes émotionnelles, cela résulte le plus souvent d’une grande décision, qui va marquer votre vie : un diplôme à passer, un déménagement, voire une expatriation, une reconversion, un mariage, etc. Et il est totalement normal de ressentir des sentiments puissants et ambivalents devant tant de changement !

Pour ne pas laisser place aux doutes, repensez à votre “pourquoi”, cette petite étincelle qui a provoqué cette décision, la raison profonde qui motive votre choix. Par exemple : vous voulez passer ce diplôme pour faire le métier de vos rêves, vous changez de pays ou de voie professionnelle pour vivre de nouvelles expériences et être épanoui.e, etc.

Au-delà du “pourquoi”, réfléchissez au “comment”. En ayant un objectif réalisable en vue, et en suivant un plan d’action pour l’atteindre, vous êtes certain.e de toucher au but. Un projet bien construit est rassurant et peut atténuer les montagnes russes qui vous font tant chavirer !

 

2- Soyez dans le flow

 

Vous avez l’impression de devenir une vraie girouette ? Le matin, vous êtes motivé.e, regonflé.e à bloc et deux heures après, c’est la débandade, vous avez envie de vous cacher sous votre couette ! Les montagnes russes émotionnelles vous malmènent, il n’y a pas de doutes.

Pour les tenir à distance, privilégiez des tâches ou des activités qui nécessitent une concentration profonde, afin de favoriser le deep work. Ce type de travail exigeant et intense vous fera complètement oublier le reste du monde ! 

Si vous focalisez ainsi vous semble impossible pour le moment, alors choisissez une occupation simple, dans laquelle vous excellez et qui se pratique presque sans réfléchir. On appelle cela le flow. Vous pouvez l’atteindre à travers des actions de la vie quotidienne, comme faire le ménage, ou en optant pour des activités manuelles.

 

3- Bougez, soyez actif !

 

Vous voulez à tout prix éviter le grand 8 ? Les montagnes russes vertigineuses, ce n’est pas votre truc ? Ne vous laissez pas secouer dans tous les sens par vos émotions et passez à l’action. La solution est simple pour stabiliser ces hauts et ces bas : il faut bouger !

Les bienfaits du sport sur le mental ne sont plus à prouver : une activité physique, même modérée ou épisodique, améliore le sommeil et l’humeur. Et si courir dix bornes ou entrer dans une salle de sport vous répugnent, tournez-vous vers des sports collectifs, nautiques ou de combat. Même quelques minutes de yoga ou de marche par-ci par-là vous feront le plus grand bien.

Yoga au soleil

4- Changer d’air pour échapper aux montagnes russes émotionnelles

 

Et si vous vous offriez un temps d’évasion pour échapper aux tumultes du stress ? Et si vous vous accordiez une pause pendant votre tour de montagnes russes ? Changez d’air le temps de quelques instants, ou de quelques heures. Cela vous permettra de remplir votre réservoir émotionnel, de recharger vos batteries, et d’être prêt.e à repartir de plus belle.

La lecture vous promet de fabuleux voyages : vous êtes spectateur de la vie de personnages fictifs, dans des univers ou époques bien différents des vôtres. Autorisez-vous à vivre d’autres émotions et à vibrer au fil des pages. A moins que vous ne préfériez découvrir des ouvrages de développement personnel ?

Parfois, rien ne vaut un bon bol d’air frais pour se changer l’esprit. La marche, idéalement en pleine nature, active votre corps, améliore l’oxygénation du cerveau et booste votre créativité. Le temps d’une balade, délassez-vous en oubliant vos problèmes ou vos questionnements loin derrière vous.

 

Balade en forêt

 

5- Accepter ses émotions avec la méditation

 

Ce conseil, vous vous y attendiez sûrement… Mais oui, la méditation est un allié redoutable pour affronter les montagnes russes émotionnelles. Pas besoin d’être un moine bouddhiste pour méditer quelques instants. De nombreuses vidéos sur Youtube ou des applications mobiles existent pour vous guider dans une séance de méditation de pleine conscience.

L’objectif ici n’est pas de faire taire vos pensées, mais de prendre conscience qu’elles sont là, de les laisser passer, pour rediriger ensuite votre attention sur un point précis. Ce dernier peut être un endroit de votre corps, la respiration, les sons extérieurs, une visualisation en particulier, etc. La méditation met à distance les émotions fortes, pour mieux les comprendre et les accepter.

 

6- Le journaling, décrypteur de montagnes russes émotionnelles

 

Refouler ses sentiments, surtout lors de moments intenses comme des montagnes russes émotionnelles, n’est jamais une bonne idée. A vouloir les réduire au silence, ils ne ressortiront que plus violents !

Pour apprendre à mieux vous connaître et vous offrir une vraie soupape quotidiennement, pensez au journaling. Cette activité est simple et ne demande qu’un cahier et un crayon. Il suffit d’écrire un peu (ou beaucoup !), tous les jours ou presque. Le sujet peut être complètement libre, comme dans un journal intime, ou diriger par une question, un mot. Dans cet espace privé et personnel, vous osez tout dire, tout lâcher. Même en vrac, même si ça ne veut rien signifier, même si ça n’a aucun rapport avec vos problèmes.

Cet exercice vous permettra, petit à petit, de mieux appréhender, nommer, accepter et exprimer vos émotions. Les pratiquants du journaling lui trouvent un côté libérateur !

 

Manège coloré

 

7- Ne pas rester seule avec ses émotions

 

Les émotions fortes sont souvent douloureuses et compliquées à vivre. Y faire face relève parfois du défi ! Pour pallier cette difficulté, parlez-en à vos proches, à votre famille, à vos amis. C’est bien connu : seul, on va plus vite, mais à plusieurs, on va plus loin ! 

Communiquer ce que vous ressentez n’est pas évident pour vous ? Demandez seulement de la compagnie. Cela a un côté réconfortant et casse l’isolement dans lequel peuvent vous mener les montagnes russes émotionnelles. 

Si vous en ressentez le besoin, si vous vous sentez démuni.e face à ce bouillonnement d’émotions, vous avez la possibilité de prendre contact avec un coach en développement personnel. Il vous aidera à faire le point et à retrouver la sérénité. Et bien sûr, lorsque vous commencez à souffrir de crises d’angoisses ou d’idées noires par exemple, n’hésitez pas un seul instant à consulter un professionnel de santé.

 

 8- Prendre soin de son corps

 

Souvent les émotions prennent le dessus sur tout. Elles nous paralysent et nous obsèdent. On ne fait que subir ces montagnes russes, en y pensant non-stop. Le risque est de sur-intellectualiser vos sentiments, votre situation. Vous en oubliez complètement d’intégrer votre corps!

Pour vous réapproprier ce dernier et vous sentir bien dans votre peau, il suffit d’en prendre soin : un gommage, un bain, voire une séance de sport ! Le massage est sûrement l’option la plus efficace. Il permet d’éliminer les tensions et redessine également les contours de votre corps (et cela, même sur le plan neurologique). Bref, un vrai moment de bien-être !

Massage entre femmes

9- Avoir des outils de secours pour les émotions fortes

 

Parfois, on ne contrôle pas les virages et les loopings des montagnes russes émotionnelles. Pour arriver à les surmonter, il ne suffit de boucler sa ceinture et de s’accrocher de toutes ses forces en serrant les dents. Des astuces existent pour juguler à l’instant T vos accès d’euphorie, votre trac ou toutes autres émotions fortes. A vous de tester celles qui sont faciles à mettre en place et efficaces pour vous !

  • La méthode des cinq sens : s’attarder quelques secondes sur un élément détecté par chacun des sens (un son, un goût, une image, une texture, une odeur).
  • Des exercices de respiration, comme la respiration abdominale ou la cohérence cardiaque.
  • Des méthodes de toucher et de massage inspirées de l’acupression.
  • Le coup de fil à un ami (et ce n’est pas une blague !)

10- Pratiquer la gratitude

 

La pratique de gratitude et des émotions positives qui y sont associées, allonge la durée de vie ! Mais c’est aussi un formidable moyen pour garder le cap pendant des montagnes russes.

La gratitude, c’est ce sentiment positif qui remplit le cœur de joie. C’est lorsque vous vous sentez heureux.se pour un moment vécu, un paysage admiré, quelques mots échangés. Par exemple : se sentir reconnaissant.e d’avoir pu passer un moment avec vos amis, manger votre plat préféré ou faire un peu shopping pour le plaisir. C’est aussi le bonheur de se savoir en bonne santé ou dans un pays en paix.

Bref, la gratitude, ce sont ces moments de félicité, de rayonnement, de joie que l’on oublie parfois bien vite. Pour ne pas voir ces instants si précieux laissés de côté, vous pouvez faire en sorte de les transcrire, ou de les partager. La première méthode est d’écrire (et d’envoyer) une lettre de gratitude à quelqu’un qui vous est cher. Mais dans le cas où vous ne vous sentez pas prêt.e à franchir cette étape, notez à la place chaque jour les trois moments qui vous ont procuré le plus de gaieté ou de reconnaissance.

 

Conclusion

 

Il est important de normaliser vos réactions et vos sentiments. Tout le monde rencontre un jour ces fameuses montagnes russes émotionnelles. Les changements de vie (voulus ou subis) y sont très propices, car ils bouleversent nos fondements. Restez indulgent.e avec vous-même et avancez pas après pas. Le manège finira par s’arrêter à un moment pour vous laisser descendre.

 

Montagnes russes émotionnelles

Vous aimez cet article? Epinglez-le dans Pinterest pour le conserver!

 

exertio theme

Laissez votre commentaire