10 habitudes à mettre en place pour lutter contre une déprime passagère

fille triste

La déprime passagère mine votre moral et fait descendre votre motivation au plus bas. Cette sensation désagréable d’être englué, bloqué, épuisé semble insurmontable sur l’instant, et vous coupe l’accès au bonheur, à la joie. 

Arrêtez de voir le verre à moitié vide et mettez un terme à ce découragement ! Il suffit parfois de pas grand-chose pour retrouver de l’énergie. Pour vous aider dans ce moment pénible, voici 10 habitudes à mettre en place pour chasser votre coup de blues, votre bourdon, votre coup de cafard… Bref pour surmonter une déprime passagère.

 

1- Faites du sport pour sortir de la déprime

 

C’est peut-être la chose dont vous avez le moins envie sur le moment, mais pratiquer une activité physique est sûrement la meilleure solution pour tout de suite vous sentir mieux. Une fois votre session de sport terminée, vous serez reboosté. Et c’est scientifique ! 

En effet, être actif déclenche la sécrétion d’endorphines dans votre cerveau, ce qui provoque un sentiment de joie, tout en chassant les douleurs éventuelles. Votre organisme produit également de la sérotonine en fin d’entraînement : c’est ce qui explique en partie votre sentiment de fierté et de bien-être après votre séance.

Le footing serait le sport idéal pour lutter contre une déprime passagère selon des chercheurs de l’université de Duke. Mais si ce sport ne vous tente pas, sachez que n’importe quelle activité physique fera l’affaire. L’idéal est de sortir de chez vous ou de votre routine : prenez un coach, allez en salle de sport, faites de la marche ou du vélo en extérieur, filez à la piscine pour quelques longueurs, entraînez-vous avec des amis, etc.

Femme qui fait du yoga avec sa fille

2- Contre le coup de blues, mangez bien !

 

Manger équilibré est un vrai remède contre les baisses de moral. Au-delà de retrouver un réel plaisir à cuisiner des repas sains, ces derniers vont permettre de répondre à tous les besoins de votre corps. 

C’est une action basique et nécessaire, car si votre organisme manque d’un nutriment ou de calories suffisantes, il ne pourra pas fonctionner convenablement. Vous risquez alors d’être fatigué, ou de souffrir de maux de ventre.

Pour surmonter la déprime passagère, vous pouvez mettre l’accent sur certains aliments :

  • L’eau : le premier symptôme de déshydratation est la fatigue. Pour chasser cette dernière, il suffit bien souvent de boire assez (2 litres par jour environ).
  • Le fer : une carence en fer provoque de l’irritabilité, de la fatigue, des essoufflements. L’anémie touche 30% de la population mondiale dont une majorité de femmes. Pour vous en préserver, privilégiez les lentilles, les viandes rouges, et ne buvez pas de thé près des moments de repas (il empêche l’assimilation du fer).
  • La vitamine C participe à la bonne assimilation du fer. Une carence dans cette vitamine provoque fatigue et faiblesse. Pour trouver de la vitamine C dans votre alimentation, mangez des fruits et légumes frais, et notamment : kiwis, poivrons, choux de Bruxelles, fraises, orange, brocolis, etc.
  • Les omégas 3 ont un rôle important à jouer dans la préservation de la santé mentale. Vous les retrouverez surtout dans les poissons gras ou l’huile de colza (à consommer crue, en vinaigrette par exemple).
  • Le magnésium est très important pour l’équilibre nerveux et le sommeil. Pour en consommer plus souvent, misez tout sur les oléagineux (noisettes, amandes…), le chocolat noir, la banane ou les eaux minérales.
  • Les vitamines du groupe B vous donnent de l’énergie et prennent soin de votre santé mentale et cognitive. Elles vous permettent ainsi de lutter contre la déprime passagère. Vous les trouverez dans les viandes, les poissons, les céréales et graines complètes, les œufs, les fruits secs et les légumineuses.

3- Prenez soin de votre sommeil

 

Un des symptômes les plus courants et les plus tenaces d’une déprime passagère, c’est la fatigue. Il arrive souvent d’avoir des problèmes d’endormissement, de réveil intempestifs ou d’insomnie pendant ces périodes de coup de blues, ce qui ne va en rien améliorer votre humeur ou votre niveau d’énergie !

Même s’il n’y a pas de remèdes miracles, mettez toutes les chances de votre côté pour vous garantir un sommeil de qualité :

  • Dormez suffisamment.
  • Respectez des horaires fixes de coucher et de lever.
  • Pas de caféine ou d’excitant après 16 h et pas d’écran 30 minutes avant le coucher.
  • Veillez à avoir une literie en bon état.
  • Certaines plantes comme la valériane ou la passiflore (en infusion par exemple) peuvent vous aider.
  • La température idéale dans la chambre est de 18° C. 
  • Au besoin, faites une sieste de 20 minutes en journée.

4- Soyez bien entouré pour lutter contre la déprime passagère

Femme qui patisse avec sa fille

Votre entourage peut réellement être votre bouée de sauvetage lors de votre déprime passagère. S’isoler et bouder toute vie sociale risquent de vous mener à la dépression. En effet, être entouré est un des besoins primordiaux de l’homme selon la pyramide de Maslow.

Le choix de vos amis, de vos proches est également important pour vous sortir de votre baisse de moral. Il vous faut un environnement positif, qui vous tire vers le haut et vous soutient. Si vous vous sentez mal à l’aise, délaissé, voire rabaissé par une personne, il se pourrait très bien que ce soit une relation toxique. Il est temps de faire le point !

 

5 Ne restez pas déprimé : occupez-vous !

 

Se morfondre et procrastiner dans son canapé, ne pas se bouger “par flemme” : voici tous les symptômes d’une déprime passagère qui ne va pas se soigner toute seule ! Il n’y a pas de secrets pour vous remonter le moral : trouvez en vous cette petite étincelle d’énergie qu’il vous reste et changez d’air.

En trouvant une activité pour vous occuper, vous allez naturellement penser à autre chose, et ne pas rester focalisé sur votre coup de blues. C’est uniquement en passant à l’action que vous pourrez enclencher la machine et retrouver du plaisir, de la joie. De nombreuses associations proposent de découvrir leur activité gratuitement la première fois. C’est l’occasion idéale pour sortir des quatre murs de votre logement et explorer de nouveaux horizons.

 

6- Déversez vos émotions pour surmonter votre blues

 

Quand on a un coup de cafard, c’est souvent parce qu’un événement a fait baisser notre moral. Vous ruminez encore et toujours les mêmes pensées, les mêmes émotions. Alors faites-les sortir une bonne pour toute afin de chasser votre déprime passagère !

  • Exprimez-vous par l’art plastique, le théâtre, la musique…
  • Ecrivez tout ce qui vous passe par la tête, sans retenue.
  • Refaites la déco, déplacez vos meubles, changez votre intérieur, faites du jardinage.
  • Confiez-vous à vos proches.

7- Dites “oui” à la vie, “non” à la déprime !

 

Une attitude positive et optimiste, même si elle est forcée au début, est le meilleur remède pour chasser la déprime passagère. Osez dire “oui” à toutes les occasions intéressantes qui se présentent. Un ami vous propose d’aller au cinéma ? Dites oui ! Vous recevez un appel d’un proche ? Décrochez le téléphone ! 

Il s’agit ici de véritablement changer votre état d’esprit. En intégrant des habitudes positives dans votre vie, votre moral remontera naturellement. Soyez reconnaissant envers les petites choses agréables du quotidien, souriez aux personnes que vous croisez, utilisez les affirmations ou la visualisation pour vous construire une journée radieuse, etc. Au début, il s’agit d’une vraie gymnastique intellectuelle, mais cela devient très vite naturel.

Jeune fille face au couché du soleil

 

9- Faites un bain de soleil pour éliminer la déprime hivernale

 

Ah, la fameuse déprime hivernale ! Il fait froid, il fait gris : vous n’avez pas envie de mettre un doigt de pieds dehors et vous préférez broyer du noir sous votre couette. Le manque de lumière est directement responsable (en partie du moins) de votre coup de blues. 

En effet, l’exposition aux rayons du soleil permet de faire comprendre à votre corps que c’est le jour, qu’il faut s’activer et se réveiller. C’est également le seul moyen de synthétiser la vitamine D qui joue un rôle important dans la construction et la préservation de vos dents, de vos os et le fonctionnement de votre système immunitaire.

Pour faire le plein de soleil, exposez-vous à ce dernier au moins une heure par jour, idéalement bras nus. Si ce n’est pas possible, à cause de la saison par exemple, vous pouvez bien sûr prendre des compléments en vitamine D, mais cela n’agira pas sur votre moral. La meilleure solution est d’opter pour la luminothérapie. Il s’agit de s’exposer à une source de lumière artificielle particulière venant d’une lampe spécifique qui imite le soleil. Certains instituts de beauté la proposent, mais vous pouvez aussi vous procurer un appareil pour moins de 100 €.

 

10- Le rire pour chasser le coup de blues

 

Pour surmonter votre déprime passagère, riez donc un bon coup ! Le rire est une arme très puissante contre le stress et le blues. En effet, il permet de sécréter une grande quantité d’endorphine et de sérotonine, les hormones du bien-être, tout en détendant les muscles profonds. De grands éclats de rire auront aussi pour effet d’accroître vos mouvements respiratoires et par ricochet votre taux d’oxygène. C’est un outil si efficace que certaines cliniques l’utilisent même comme thérapie. Le rire a montré ses bienfaits pour aider à soulager la douleur ou à lutter contre la dépression. 

Le rire n’a même pas besoin d’être sincère : il est tout à fait possible de faire semblant de rire. En effet, le corps ne fait pas la différence entre un rire spontané et un rire simulé. N’hésitez pas à rire franchement pour mieux tromper votre cerveau. Si vous souhaitez aller plus loin, sachez qu’il existe partout en France des séances de yoga du rire.

 

Déprime passagère : quand faut-il s’inquiéter ?

 

Quand la déprime passagère dure et devient interminable, quand les symptômes s’aggravent, il est juste de se poser des questions. La fatigue peut être le signe d’une autre pathologie, l’irritabilité et la tristesse montrent possiblement une carence ou un déséquilibre hormonal par exemple. Si vous avez des doutes, si cette baisse de moral vous empêche d’avancer, consultez un médecin.

Le risque avec la déprime passagère est de ne pas repérer une dépression qui grandit et s’installe. Les symptômes de la dépression (première cause de handicap au monde selon l’OMS) sont les mêmes que la déprime. Mais ils sont souvent plus accentués et durent plus longtemps (au-delà de deux semaines). Un poids qui fluctue, des idées noires, des troubles cognitifs comme la difficulté à se concentrer par exemple sont des signes qui doivent vous alerter. Pour être soignée, la dépression mérite un suivi et un traitement particuliers.

La déprime passagère touche tout le monde, parfois plusieurs fois dans l’année. Heureusement, il ne s’agit que d’épisodes assez courts dans une vie et il existe différents moyens d’en venir à bout. Trouvez celui qui est le plus efficace et le moins difficile à mettre en place selon vos envies, vos habitudes et votre rythme de vie.

La déprime passagère touche tout le monde, au retour des vacances ou en plein hiver. Pour la surmonter, voici 10 astuces ou habitudes à mettre en place

Vous aimez cet article? Epinglez-le dans Pinterest pour le conserver!

exertio theme

Laissez votre commentaire