Comment les plantes peuvent-elles participer à votre bien-être ?

fleurs dans un bain

Les plantes ont depuis toujours aidé les hommes à prévenir, soigner et guérir leurs maux au quotidien. Nous avons beaucoup à apprendre des médecines traditionnelles qui regorgent de connaissances sur la puissance et les applications des plantes au service du bien-être. 

Aujourd’hui, la phytothérapie est reconnue par les différents organismes mondiaux de la santé et les études scientifiques valident ce que des milliers d’années d’expérience avaient déjà découvert : les plantes sont efficaces en traitement préventif ou curatif.  Faisons un rapide tour d’horizon des possibilités que la phytothérapie vous offre pour améliorer votre confort, votre bien-être et votre bonne santé.

 

La phytothérapie : les plantes à la rescousse du corps

La phytothérapie, c’est l’utilisation des plantes (ou de compléments à base de plantes) pour prévenir et soigner de manière naturelle de nombreux maux. C’est une approche millénaire qui a été validée par la science et a l’avantage d’avoir peu d’effets secondaires – tout en restant efficace !

 

La phytothérapie est une pratique ancestrale

Depuis toujours l’homme se soigne par les plantes. Il fallait bien trouver des remèdes quand les médicaments de synthèse n’existaient pas ! Sur tous les continents, on retrouve des traces de médecine par les plantes, provenant de l’expérience et des connaissances des hommes accumulées au fil des siècles.

La médecine chinoise utilise la phytothérapie dans sa pratique, aux côtés de quatre autres piliers (diététique, massage, acupuncture et exercices énergétiques). La Chine considère même les plantes curatives comme des “trésors nationaux” et est passée maître pour préparer des remèdes élaborés et précis. Certaines préparations de phytothérapie comportent par exemple une dizaine de plantes différentes pour obtenir des effets exacts et justes.

 

L’usage des plantes en médecine validé par la science

Médecine classique et soin par les plantes se rejoignent de plus en plus aujourd’hui, après quelques décennies de règne des médicaments de synthèse. Depuis les années 1980, des milliers d’études scientifiques à travers le monde valident les propriétés thérapeutiques et médicinales des plantes, que ce soit en prévention ou en traitement curatif. Vous-même avez sûrement déjà dû vous faire prescrire ou conseiller des compléments de phytothérapie, peut-être sans le savoir. 

Le retour au naturel pour prendre soin de sa santé et de son bien-être est en marche. Aujourd’hui, le ministère de la Santé reconnaît officiellement la phytothérapie comme une médecine à part entière.

 

La phytothérapie est précise et efficace 

Pour que la phytothérapie fonctionne, il faut sélectionner des plantes de qualité et effectuer une sélection rigoureuse. Cette pratique demande un vrai savoir-faire : quelle partie de la plante possède des principes actifs ? Comment la cultiver au mieux ? Comment la récolter et la préparer pour la transformer en remède ou en soin ? Avec quelle posologie, quelles indications, quelles contre-indications ? Comment les associer pour profiter de leur synergie d’action ?

Ce sont donc des professionnels qui conçoivent et conseillent les compléments de phytothérapie. Gélules, huiles, poudres, crèmes, tisanes… Vous les retrouverez sous diverses formes selon vos besoins, en pharmacie, parapharmacie ou herboristerie.

huile de bleuet

Les huiles essentielles au service de votre bien-être

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie qui utilise les huiles essentielles de certaines plantes pour soulager ou soigner de nombreux symptômes. La médecine ayurvédique en emploie régulièrement dans sa pratique. L’homéopathie et les élixirs floraux du Docteur Bach (plus connus sous le nom de “fleurs de Bach”) sont des dérivés de l’aromathérapie.

Diffusion dans l’air ambiant, prise orale, voie cutanée… Il existe plusieurs façons d’utiliser les plantes sous cette forme. Mais attention : les principes actifs compris dans les huiles essentielles sont puissants et très concentrés. Il est préférable de se faire conseiller par un aromathérapeute pour éviter les allergies, les réactions, les surdosages, etc.

 

Que peuvent faire les plantes pour votre bien-être ?

Les plantes sont à la base de nombreux médicaments très utilisés aujourd’hui : l’aspirine vient du saule blanc, l’atropine de la belladone, la morphine de l’opium, etc. La phytothérapie intervient donc dans la médecine d’urgence, mais aussi dans le traitement de pathologies graves. Par exemple, le curcuma est étudié de près pour son rôle contre le cancer. Mais l’usage des plantes est aussi très efficace pour soigner ou prévenir les maux du quotidien et améliorer votre bien-être.

 

Soigner les petits bobos

De multiples plantes ont des vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires pour aider à soigner une coupure, une éraflure ou une petite blessure. On peut citer l’huile essentielle de ciste ou de lavandin super (une ou deux gouttes), les feuilles de plantain en cataplasme ou encore les fleurs de soucis à appliquer directement. Bien sûr, n’oubliez pas de nettoyer et de désinfecter au préalable. L’aloe vera quant à elle soulage les brûlures : idéal pour les coups de soleil !

 

Contre le stress et les problèmes de sommeil

C’est vieux comme le monde : certaines plantes aident à régler les petits soucis d’anxiété et d’endormissement. On vous a sûrement déjà conseillé de boire une petite camomille avant de vous coucher ? Cette fleur n’est pas la seule plante à avoir des vertus calmantes et apaisantes. L’eschscholtzia (à vos souhaits), la passiflore, la valériane, la mélisse, la fleur d’oranger ou le houblon en infusion font aussi des merveilles.

Pour lutter contre le stress et les coups de blues, vous pouvez vous tourner vers la verveine (en infusion toujours), le CBD issu du chanvre ou bien les huiles essentielles de petit grain bigarade, d’ylang-ylang complète, de bergamote ou encore de lavande fine. Ces plantes agissent sur le relâchement musculaire, la diminution de la pression sanguine et apaisent le système nerveux.

tisane

Aider à rétablir un équilibre hormonal

Fluctuations de la libido, sautes d’humeur, acné, seins gonflés, bouffées de chaleur, cycles irréguliers… L’équilibre hormonal est fragile et dès qu’il devient bancal, une ribambelle de symptômes désagréables arrive. Que ce soit au moment des règles ou à la ménopause, plusieurs plantes médicinales peuvent intervenir pour réduire ces douleurs et faire revenir les voyants au vert :

  • l’actée grappes noires,
  • la rhubarbe de Sibérie,
  • le trèfle rouge,
  • l’agripaume cardiaque,
  • le vitex.

Vous trouverez ces plantes en infusion (en herboristerie par exemple) ou en compléments alimentaires en pharmacie.

 

Apaiser les inflammations

Le système inflammatoire qui se met en action permet de lutter contre la maladie, les virus et c’est une bonne chose ! Cela montre que votre corps se défend. Mais en cas de douleurs articulaires ou de blessures comme une entorse par exemple, cela devient vite problématique. 

Pour apaiser l’inflammation, la phytothérapie a bien sûr quelques remèdes à vous proposer. Prêle, cassis, harpagophytum et saule sont des anti-inflammatoires et anti-douleurs efficaces, à prendre sous forme de compléments alimentaires ou de tisane.

 

Les plantes aident la digestion

A chaque bobo, ses solutions en phytothérapie. Si vous avez des troubles digestifs, les plantes vous aideront sûrement à aller mieux !

  • Aigreur d’estomac : réglisse, camomille romaine, banane
  • Ballonnements : fenouil, coriandre, anis vert, badiane, cumin
  • Diarrhée : ronce, gingembre, myrtille, busserole, thym
  • Nausées : chanvre CBD, cari, anis, basilic, huile essentielle de lavande
  • Constipation : psyllium, pruneau, séné, bourdaine, rhubarbe, graines de lin
  • Vomissement : aneth, desmodium, camomille allemande, gingembre
  • Digestion un peu lourde : achillée millefeuille, angélique officinale, radis noir
  • Crise de foie : artichaut, pissenlit, chicorée, chardon-marie, curcuma, thé vert 

 

Améliorer la circulation sanguine

Les problèmes de circulation sanguine sont fréquents. Vêtements serrés, sédentarité, surpoids, environnement trop chaud sont des facteurs aggravants. Vous pouvez alors vous attendre à des gonflements des membres, des varices, des œdèmes, les pieds ou les mains toujours glacés ou une sensation de jambes lourdes.
Pour venir à bout de ces symptômes et retrouver un meilleur confort de vie, il suffit généralement de bouger tout au long de la journée, de retrouver une activité physique régulière. En complément, certaines plantes peuvent aussi vous soulager : aubépine, ail, passiflore, vigne rouge, marronnier d’Inde, feuilles de ronces, feuilles de cassis et petit houx. Si vous préférez l’aromathérapie, testez les huiles essentielles de ciste ladanifère, cyprès, géranium, hélichryse italienne ou encore citron.

 

La phytothérapie, un basique de la cosmétique

Cela fait longtemps que les plantes ont fait leurs preuves dans l’univers de la beauté. De l’acné ? Huile essentielle d’arbre à thé. Psoriasis ? Calendula. Cheveux cassants ? Huile de ricin. Toutes les problématiques liées à la peau ou à la chevelure trouvent une solution par la phytothérapie.

De nombreux produits cosmétiques sont basés sur l’utilisation des plantes : les entreprises ont bien compris qu’il y avait des parts de marché à prendre ! Mais si vous souhaitez plus de naturel, vous pouvez fabriquer vous-même votre gommage ou votre masque pour cheveux avec des matières brutes à base de plantes. Des milliers de recettes et de tutos sont disponibles en ligne pour vous guider.

champ fleuri

Lutter contre les virus

Vous attrapez tous les microbes qui traînent ? Un rhume, une sinusite, une angine, une infection respiratoire bénigne et c’est tout de suite la galère. Les plantes vous aident bien sûr à traiter vos différents symptômes, mais elles peuvent aussi intervenir pour booster vos défenses immunitaires, en prévention ou en traitement.

Pour vous soutenir dans cette mauvaise passe, pensez à l’échinacée, à l’argousier, au cyprès, à l’astragale, au ginseng ou encore au romarin. Ces plantes vous redonneront un coup de fouet pour mieux combattre les microbes qui vous ont envahi.e !

 

Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser la phytothérapie

On pourrait penser qu’il ne s’agit “que” de plantes, pourtant certaines possèdent des actifs très puissants qui peuvent avoir des contre-indications. C’est d’autant plus vrai pour les huiles essentielles qui sont très concentrées. C’est pourquoi, il est déconseillé d’avoir recours aux plantes sans l’avis d’un professionnel en cas de grossesse, d’allaitement, de prise d’un traitement ou en présence d’une pathologie particulière.

Si vous n’avez pas de connaissances en phytothérapie, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un pharmacien ou un professionnel des plantes. À défaut, utilisez les plantes issues de l’agriculture biologique, avec parcimonie et lisez bien les notices des compléments alimentaires dérivés de la phytothérapie. Bien entendu, l’utilisation des plantes pour améliorer votre bien-être ne se substitue pas à des habitudes de vie équilibrées et saines.

L’utilisation des plantes pour améliorer son confort de vie, soulager des symptômes ou agir en prévention revient sur le devant de la scène. Après des années de substances chimiques et de médicaments de synthèse, la phytothérapie et l’aromathérapie ont prouvé scientifiquement leurs bienfaits, pourtant connus depuis des millénaires par les médecines traditionnelles. Pour être guidé.e et conseillé.e, vous pouvez faire appel à un phytothérapeute, un professionnel en herboristerie ou un aromathérapeute.

 

 

Pin les bienfaits des plantes

Vous aimez cet article? Epinglez-le dans Pinterest pour le conserver!

exertio theme

Laissez votre commentaire